P.P.P

Hommage à Pier Paolo Pasolini

Je regarde le soleil
des mortes étés,
je regarde la pluie,
les feuilles, les grillons.

Je regarde mon corps
de quand j’étais enfant,
les tristes dimanches,
la vie perdue.

Aujourd’hui te revêtent
la soie et l’amour,
c’est aujourd’hui dimanche,
demain on meurt. 

 

Pastels gras, mine graphite et aquarelle sur papier. Série de 8 dessins.

1
2
3
4
5
6
7
8